Commission scolaire des Premières-Seigneuries

Passer au contenu

Gagnants du concours de dessin et d'écriture

Article publié dans la catégorie : Événements

Article publié le :

Découvrez les récipiendaires de ce concours lié au magazine Passions dans nos écoles.

Dans le cadre du magazine Passions dans nos écoles, distribué aux citoyens de notre territoire dans la semaine du 15 septembre 2014, nous avons lancé un grand concours de dessin et d'écriture auprès de nos élèves. Nous leur avons demandé de s'exprimer sur ce thème : « Ce qui m'inspire à devenir... ». Voici les réalisations les plus marquantes!


Volet écriture


Grande gagnante : Ariane Marchand, 2e année du 3e cycle, école primaire de l’Île-d’Orléans (Saint-Laurent). 

Son texte est publié intégralement dans le magazine, à la page 33. Elle recevra un sac pour ordinateur portable arborant le logo de la Commission scolaire.

« La personne qui m’inspire le plus dans ma vie est mon grand-père. Mon grand-père aime partager ses connaissances avec moi. Il me parle de ses voyages et de son métier, enseignant retraité en éducation physique. Mon père a d’ailleurs pris la relève. Il est passionné de l’histoire du 20e siècle. Il adore faire différentes activités avec moi, comme aller au cinéma et faire du patin sur glace. Mon grand-père, il est un champion sur patin! Malgré son âge, le meilleur au hockey, c’est lui! Son rêve est d’amener ma famille, et surtout ses quatre petites filles, en avion à Walt Disney. Mon grand-père, il m’inspire pour mon avenir! Il me donne le goût d’aller voir de nouveaux pays, de m’ouvrir aux autres cultures et religions et surtout, d’apprendre de nouvelles langues. En m’apprenant ce qui est bon pour la santé, le sport fera toujours partie de ma vie. En sachant que son métier n’était pas ennuyeux, peut-être que moi aussi, je serai enseignante d’éducation physique un jour. Voilà ce qui m’inspire à devenir. »


Autres textes inspirants, dont des extraits ont été publiés dans le magazine :


Ariane Gosselin, 2e année du 3e cycle, école primaire de l’Île-d’Orléans (Sainte-Famille)

« Quand j’ai aperçu votre concours « Ce qui m’inspire à devenir », j’ai tout de suite eu l’idée de vous parler de ma passion, celle que j’ai depuis que je suis toute petite et qui m’apporte une force de dépassement incroyable : l’équitation.

Dès mon jeune âge, un fort intérêt pour les chevaux m’habitait. Maintenant, j’ai 12 ans et je n’ai pas de mot pour dire comment je raffole de cet animal. Lors de mon cinquième anniversaire, un cadeau inestimable m’a été offert. Mon premier cheval ou plutôt, mon premier poney. J’ai dû apprendre le langage équin, ce qui n’a pas toujours été évident. C’est à ce moment que l’entraînement de mon cheval a commencé. Il devait apprendre tous les commandements pour qu’on arrive à se comprendre. À quelques reprises, je me suis mise en colère. Le manque d’expérience de ma part me rendait la tâche ardue. C’est à ce moment que j’ai fait appel à un entraîneur professionnel pour m’aider à y arriver. Mon but ultime était de faire de la compétition de « Barrel Racing ». Cette discipline consiste en une course de vitesse chronométrée au cours de laquelle le cheval et le cavalier doivent effectuer, le plus rapidement possible, un slalom autour de barils disposés en forme de trèfle. L’équipe doit effectuer des virages serrés et galoper effrénément sur ce parcours. Les chevaux doivent faire preuve d’une grande agilité et d’une rapidité démesurée. 

Ma première compétition ne fut pas un succès. Même après de longues semaines à lui enseigner le patron, mon poney a décidé de ne pas coopérer. Il s’est cabré au milieu du manège et il est revenu à toute vitesse à la chute de départ. Cette mésaventure m’a tellement apeurée que j’ai voulu tout arrêter. Après quelque temps de réflexion, je devais surmonter ma peur et remonter en selle. La persévérance est la clé du succès dans cette discipline.

Cela fait maintenant 7 ans que je monte à cheval et mon rêve est toujours le même… Celui de participer au National Final Rodeo. On ne peut pas acheter le succès, ni le voler. On l’obtient seulement si on y croit, si on travaille fort et finalement, si on persévère. Voilà ma devise qui m’inspire à devenir une cow-girl internationale. » 

 

Éloïse Maltais, 2e année du 2e cycle, école primaire de l’Harmonie (Monseigneur-Robert)

« Je pose le pied dans le bain, j’avance, les gouttelettes tombent une à une sur mes pieds. La musique s’empare de ma tête et une mélodie se définit au rythme des gouttelettes.

Soudain, toutes sortes de chansons défilent dans ma tête. D'une main, j'empoigne ma brosse en guise de micro et de l'autre, ma bouteille de savon. Je commence à chanter et à danser en me lavant.

Ma douche m'inspire à devenir chanteuse. Quelle sensation que de pouvoir hurler à tue-tête sans écorcher d'oreilles. Le bruit de l'eau couvre les fausses notes et, dans ma tête, les spectateurs applaudissent à tout rompre. La douche, c'est génial et ça m'inspire! »

 

Vicky Renaud, 2e année du 2e cycle, école primaire de l’Harmonie (Monseigneur-Robert)

« Depuis longtemps, mes parents me posent la même question : Quel métier veux-tu faire quand tu seras grande? Je leur ai toujours répondu la même chose : Je ne sais pas. Aujourd’hui, j’ai trouvé ce que je veux faire. Le métier que j’ai choisi est écrivaine et illustratrice de romans d’aventures. Cette idée de métier original vient de loin, très loin. Tout cela a débuté, il y a quelques années, lorsque j'ai commencé à lire des livres d'aventures.

Quand je lis ces livres, l'histoire prend vie dans ma tête. Elle se déroule toute seule, comme un fil. Ensuite, quand j'ai terminé de le lire, j'imagine la suite de l'histoire.

J'aime beaucoup aller au musée parce que j'aime les statues et les tableaux. Ils m'inspirent pour mes prochaines créations. Quand je vois une statue qui me plaît beaucoup, je m'en inspire, par exemple, pour la faire en papier.

Avant de m'endormir, tous les soirs, je vis une histoire dans ma tête. C'est l'histoire d'une petite fille qui veut voir l'océan, mais sa mère refuse... peut-être aurez-vous la chance de la lire un jour? Ce qui m'inspire à devenir écrivaine et illustratrice de romans d'aventures, c'est mon amour pour cet art et l'envie de vous le partager.  »

 

Volet dessin

Gagnants : 

Leurs dessins ont été publiés dans le magazine. Ces élèves recevront un sac pour ordinateur portable arborant le logo de la Commission scolaire.

  • Dérek Foster, 2e année du 3e cycle, école primaire de l’Arc-en-Ciel, pour son dessin « Un jour, je serai pompier! »
  • Rose Emmanuelle Sirois, 2e année du 1er cycle, école primaire du Parc-Orléans, pour son dessin « C’est les gens autour de moi qui m’inspirent à devenir! »

 

Deux autres dessins dignes de mention :