Commission scolaire des Premières-Seigneuries

Passer au contenu

Les Journées de la persévérance scolaire 2017

Depuis maintenant 10 ans, le Québec se mobilise pour la réussite éducative des jeunes dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire (JPS). En 2017, les JPS ont lieu du 13 au 17 février 2017. En savoir plus sur les JPS

Dans l'esprit de cette semaine spéciale, voici quelques portraits inspirants de jeunes qui se dépassent, de membres du personnel engagés et des notes sur des projets qui font une différence pour la persévérance de nos élèves.

N’hésitez pas à nous soumettre vos histoires ou candidatures!

École secondaire du Mont-Sainte-Anne : un parcours personnalisé pour la réussite

Nos superhéros : Chantal Dion, enseignante, François Laforest, enseignant, Carl Richard, conseiller d’orientation et Simon Mainville, directeur.  

Ces intervenants engagés offrent aux élèves éprouvant certaines difficultés de personnaliser leur parcours scolaire, pour en faire le début d’un projet de vie. Ces jeunes ont en effet la chance de poursuivre simultanément leur formation générale et un programme de formation professionnelle dans l’un des centres de notre commission scolaire. Une option collée sur le profil entrepreneurial de la population du secteur! Pour créer ce parcours, l’équipe-école a revu ses pratiques et noué de nombreuses collaborations.

Le résultat? Des élèves motivés, fiers de leur cheminement, qui transforment leur vision de l’école et de l’avenir.

La table est mise : cuisiner, apprendre et persévérer

Nos superhéros : Audrey Girard, intervenante sociale et Michel Busque, chef, tous deux d'Intègr'Action jeunesse, Jeannot Létourneau, technicien en éducation spécialisé au CFER des Premières-Seigneuries, ainsi que les équipes des écoles secondaires de la Courvilloise et Samuel-De Champlain

Durant toute l'année scolaire, le projet «  La Table est mise » d’Intègr’Action jeunesse accueille, du mardi au jeudi, quelque 40 élèves du secondaire. Ces jeunes préparent des repas santé trois services pour des enfants de l'école primaire de la Pléiade. Une classe prend l'allure d'un petit resto! Les ados effectuent le service, puis offrent des animations attendues : lecture, bricolage et jeux. En plus d’apprendre à cuisiner, ces jeunes développent leur autonomie, leur confiance en eux et leur goût… d’aller à l’école! Cette semaine, les élèves convient les partenaires du projet à des dîners spéciaux : ce mardi, les jeunes du CFER des Premières-Seigneuries ont tenu un premier événement.

Page du projet «  La Table est mise » d’Intègr’Action jeunesse

École primaire Guillaume-Mathieu : musique, robots, sport… tout pour être motivé

Nos superhéros : toute l’équipe-école, notament Ann Boily, Daniel Bouliane et Véronique Simard, enseignants, ainsi que la Caisse populaire Desjardins de Charlesbourg

Ce 14 février, la Caisse populaire Desjardins de Charlesbourg a remis 11 300 $, divisés en différentes bourses, à l’équipe de l’école primaire Guillaume-Mathieu, afin de soutenir la mise sur pied de projets motivants : écriture de livre, harmonie, robotique, classe neige, course, etc. Une école dynamique, où la créativité du personnel, avec le coup de pouce d’un précieux partenaire, fait la différence pour la persévérance des élèves. 

Laurie Thibault, école secondaire de la Courvilloise : pour l’amour du football

Très grande sportive, Laurie Thibault découvre le football en 6e année du primaire, alors qu’on lui demande de joindre les rangs de l’équipe de l’école optionnelle Yves-Prévost. Aujourd’hui finissante à l’école secondaire de la Courvilloise, sa passion pour ce sport n’a pas faibli… et en a fait l’une des rares jeunes filles – probablement la seule de notre commission scolaire – à avoir pratiqué le football tout au long de son secondaire. « J’adore l’aspect tactique de ce jeu. Chaque joueur a un rôle important, chaque action a un impact pour le succès de l’équipe », explique Laurie. Celle-ci estime que d’être une fille ne la désavantage en rien pour la pratique de ce sport. « Quand on démontre nos capacités, alors on fait sa place dans l’équipe! Cela s’est corsé au niveau juvénile, mais j’ai continué à m’entraîner. Certaines amies m’ont dit qu’elles regrettaient de ne pas avoir essayé. Mon père m’a toujours encouragé, et ma mère aussi, malgré ses quelques craintes du début. J’espère pouvoir continuer à évoluer au cégep dans cette discipline! », mentionne Laurie, qui joue également au rugby et au basketball, tout en ayant de très bonnes notes. 

École secondaire des Sentiers : la course comme outil de persévérance

Superhéros : Myriam Nadeau, psychoéducatrice et des d'enseignants impliqués, notamment Jonathan Bergeron Martin et Jean-Charles Benoît 

Forte de son succès l’an dernier, l’école secondaire des Sentiers a reconduit son projet Courir : un groupe d’une trentaine d’élèves en difficulté se réunit chaque semaine pour s’entraîner afin de réaliser le 5 kilomètres de course de nuit organisé par  Motivaction Jeunesse, sur les Plaines d’Abraham, au mois de mai 2017. En plus des heures du midi réservées aux entraînements, des randonnées et des séances au gym sont à l’horaire. Derrière la remise en forme et les défis sportifs à relever, divers objectifs sont visés : aider les jeunes à bâtir leur estime de soi, leur sentiment d’appartenance, et alimenter leur persévérance scolaire. De plus, afin de motiver les troupes, des élèves du Programme d’éducation internationale de l’école se joignent aux entraînements!

Témoignages de parents sur des superhéros dans nos écoles

Ces témoignages ont été acheminés sur la page Facebook de la Commission scolaire. Nous sommes heureux de vous les partager.

« Je tiens à rendre hommage à une enseignante exceptionnelle qui fait toute la différence dans la vie de mon garçon. Mme Catherine Fontaine, enseignante de 3e année à l'école primaire des Cimes, est tellement formidable! Elle est toujours disponible, à l'écoute et ouverte à trouver diverses pistes de solutions. C'est surtout l'amour pour ses élèves qui fait la différence. Mon garçon aime beaucoup aller à l'école car il a hâte d'aller la retrouver. Avec elle, il se sent à l'aise, apprécié et valorisé. Elle sait comment motiver ses élèves et les aider à cheminer, tout en respectant les particularités et les besoins de chacun. Merci Mme Catherine pour tout ce que vous faites pour Noah! » - Valérie Morin

« Merci particulier à Mme Marie-Andrée Bleau, enseignante à l'école primaire de la Passerelle, qui met beaucoup de temps et d'énergie à soutenir notre fils, pour qui ce n'est pas toujours facile. Grâce à elle, il a repris goût à l'école et obtient de fabuleux résultats. Merci énormément! » - Lison Larochelle

« Je veux absolument remercier Mmes Dominique Legault et Marielle Racine de l’école primaire de la Châtelaine et de la Place-de-l’Éveil (de la Place-de-l’Éveil) pour tout ce qu’elles font pour mes enfants et les conseils qu’elles nous donnent pour les aider. Pour tous les petits mots d’encouragement qui stimulent mes enfants à persévérer, un énorme merci à vous deux, ainsi qu’à Mmes Léonie Bourassa, orthophoniste, Annie Tremblay, orthopédagogue et tous enseignants! »- Guylaine Dumont

« Un gros merci à M. Jean-Philippe Labrie, enseignant de 3e année de l'école primaire de la Farandole. Malgré les difficultés, il a tourjours continué à croire en mon gars. » - Geny Racine Ouellet

« Je veux souligner le travail exceptionnel de Mme Mélissanne Vaillancourt, de l'école primaire Cap-des-Neiges I. Elle a été extraordinaire avec mon garçon en 3e année, l'an passé! » - Isabelle Boilard

« Un gros merci à l’équipe du Service d’intégration au secondaire des élèves ayant un trouble du spectre de l’autisme (TSA) de la Polyvalente de Charlesbourg! » - Annie Gagné

« Une grande reconnaissance à M. Marc-André Perron de l’école primaire Montagnac qui, depuis 3 ans, est disponible malgré son horaire chargé. Il accompagne et aide sans relâche mon fils à réviser et comprendre. » - Isabelle Dion

« Mme Caroline Blanchet, de l’école primaire des Cimes : une enseignante passionnée! » - Nathalie Morin

« Je veux souligner l'engagement et le dévouement des deux enseignantes de mes garçons ainsi que de leur merveilleuse enseignante de francisation. La première c'est Mme Claude Dupéré, enseignante de 2e année à l'école primaire du Trivent II. Sans sa grande écoute, sa générosité et sa compréhension, notre grand garçon aimerait beaucoup moins l'école. La deuxième c'est Mme Josiane Desbiens, enseignante de maternelle à l'école du Trivent I. Notre petit garçon demande énormément d'amour et de compréhension et elle lui donne généreusement chaque jour le meilleur d'elle-même. Pour terminer, Mme Noémie Paquette, enseignante de francisation dans le cas de nos deux garçons. Merci de comprendre si bien leurs réalités. Merci à vous toutes pour votre merveilleux travail! Mention spéciale à Mme Mélanie Tessier, directrice adjointe au Trivent. Écoute, disponibilité et générosité sont trois mots qui vous décrivent très bien. Merci d'être là dans nos insécurités et surtout merci de votre disponibilité! » - Karine Zach