Commission scolaire des Premières-Seigneuries

Passer au contenu

Alerte : Alerte générale CS

Date de l'alerte :

La Commission scolaire des Premières-Seigneuries devient le Centre de services scolaire des Premières-Seigneuries

15 juin 2020


À la suite de l’adoption du projet de loi 40, le 8 février dernier, loi modifiant principalement la Loi sur l'instruction publique relativement à l'organisation et à la gouvernance scolaires, la Commission scolaire des Premières-Seigneuries devient aujourd’hui le Centre de services scolaire des Premières-Seigneuries. 

En raison de la situation actuelle entourant la COVID-19, la nomination des membres du nouveau conseil d’administration est retardée et l’échéancier décalé. Par conséquent, les pouvoirs délégués à la Direction générale sont prolongés jusqu’au 15 octobre prochain, date à laquelle les membres du conseil d’administration entreront en fonction au sein de notre organisation. Un comité consultatif assurera le soutien à la Direction générale pendant la période transitoire du 1er juillet au 14 octobre 2020, jusqu’à la nomination de tous les membres du conseil d’administration. 

Pour en savoir plus, cliquez ici

 

Une ruche d’abeilles qui rapporte à l’école secondaire des Sentiers

:

Article publié le :

Depuis le printemps 2019, le toit de l’école secondaire des Sentiers accueille une ruche d’abeilles. Les élèves du ministère de l’Environnement de l’école, communément appelé le comité Enviro +, sont très fiers de ce projet qui a pu prendre vie grâce à une subvention de la Fondation Desjardins.

L’été dernier, plus de 60 000 abeilles étaient actives dans la ruche et cela a permis de récolter environ 15 kg de miel, ce qui équivaut à 120 pots de miel. Tout au long de l’année scolaire, les élèves du comité Enviro + ont pour mandat de sensibiliser les jeunes de l’école à l’apiculture urbaine et au déclin des abeilles, en plus de s’occuper de la vente des pots de miel.

Ce projet écologique, pris en charge par Marie-Ève Pépin et Dorothée Grenier, enseignantes, continuera d’exister cette année grâce à la motivation des élèves, leur implication et d’autres subventions. Notons que les services en apiculture urbaine ont été réalisés par Alvéole.