Commission scolaire des Premières-Seigneuries

Passer au contenu

Dépenses équilibrées

:

Article publié le :

La Commission scolaire des Premières-Seigneuries adopte son budget pour 2019-2020

Le conseil des commissaires de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries (CSDPS) a adopté le mardi 20 août, un budget annuel équilibré de 374 M$. Ce budget tient compte de la baisse du taux de taxation scolaire de 0,13360 $ à 0,12766 $ par 100 $ d’évaluation résutant des changements législatifs et d’une baisse du taux d'intérêt sur les comptes en retard de 14 % à 7 %, conformément à la Loi sur l'administration financière.

Parmi les faits saillants, notons l’ajout de 120 postes (enseignement, services professionnels et services de soutien directs aux élèves) et une augmentation du budget dédié à la mise à
niveau du parc immobilier d'un peu plus 9 M$.

« Notre offre continue de s’adapter aux besoins actuels des élèves, grâce à des réinvestissements importants dans les services aux élèves et dans les infrastructures », soutient M. René Dion, président de la Commission scolaire.

Ce budget représente une hausse de 14,6 M$ par rapport à celui de l’an dernier, dans un contexte où la  Commission scolaire répond aux besoins des familles de plus en plus nombreuses sur son territoire. Pour l’année scolaire 2019-2020, elle accueillera plus de 850 nouveaux élèves. Environ 30 000 élèves
fréquenteront ses établissements primaires, secondaires, spécialisés, de formation professionnelle et de formation générale des adultes pour la prochaine année.

Rappel

En avril 2019, le gouvernement a modifié la Loi sur l’instruction publique en ce qui a trait à la taxation scolaire. Les changements qui sont entrés en vigueur le 1er juillet 2019 sont les suivants :

· L’adoption d’un taux de taxe scolaire par commission scolaire déterminé annuellement par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) et qui, pour 2019-2020, est établi à 0,12766 $ / 100 $ d’évaluation foncière;

· Le renouvellement de l’exemption d’un montant maximum de 25 000 $ pour tout immeuble imposable
situé dans une région de taxation scolaire;

· L’adoption d’un taux d’intérêt fixé en vertu du premier alinéa de l’article 28 de la Loi sur l’administration fiscale, soit 7 % pour 2019-2020.