Commission scolaire des Premières-Seigneuries

Passer au contenu

Un atout important pour les élèves de l’école Joseph-Paquin

:

Article publié le :

Depuis mai 2017, l’école spécialisée Joseph-Paquin a la chance de bénéficier d’une nouvelle installation, la salle Snoezelen. Également appelée « salle blanche », il s’agit d’une salle de stimulation sensorielle permettant à l’élève d’explorer librement son environnement. Cette approche non directive incite l’élève à expérimenter différentes stations afin de découvrir ses préférences sensorielles. La salle a pour but de stimuler les cinq sens de l’élève au moyen de lumières, de couleurs, de musique, de sons, de textures et de mouvements de toutes sortes. Il s’agit d’un lieu sécurisant et apaisant pouvant diminuer les manifestations d’anxiété et d’instabilité. Attention, la salle Snoezelen n’est pas une salle de retrait; l’enfant doit être réceptif et calme pour s’y rendre.

À l’école Joseph-Paquin, on utilise également la salle Snoezelen pour stimuler le langage et travailler les objectifs scolaires de l’élève. En effet, la table lumineuse permet aux élèves qui ont une capacité d’attention restreinte de demeurer centré sur l’élément que l’intervenant souhaite travailler. En effet, puisque le milieu environnant est sombre, l’attention de l’élève est dirigée vers la lumière. Ainsi, les intervenants sont en mesure d’aborder différents éléments pédagogiques tels que le vocabulaire, le langage signé et les notions de mathématiques, de façon ludique.

La salle Snoezelen est également un milieu favorable pour développer certaines habiletés sociales chez l’élève, telles qu’apprendre à demander de l’aide, à exprimer ses désirs, ses préférences, etc. Les bienfaits de la salle Snoezelen sont observés quotidiennement par les intervenants de l’école. Par exemple, un élève qui éprouve de grandes difficultés à s’exprimer en raison d’une timidité importante, arrive à s’exprimer davantage dans la salle Snoezelen, car il y éprouve un sentiment de sécurité. De plus, un élève ayant une capacité d’attention de quelques minutes seulement en classe, arrive à travailler pendant une durée significativement plus élevée dans cet environnement.

Finalement, les effets positifs de la salle Snoezelen se transposent à l’extérieur de ses murs; les jeunes retournent en classe apaisés et davantage réceptifs.  Les mauvais comportements sont moins courants. Les élèves de l’école sont motivés à s’y rendre et expriment leur intérêt à y retourner. En somme, la salle Snoezelen est un outil efficace d’intervention qui permet à la fois à l’élève de vivre une expérience différente, un moment relaxant et de créer un lien de confiance avec l’intervenant qui l’accompagne.

Équipe-école Joseph-Paquin