Centre de services scolaire des Premières-Seigneuries

Passer au contenu

Qualité de l’air

Le ministère de l’Éducation a rendu publics les résultats des lectures de taux de CO2 enregistrés au cours des quatre dernières semaines relativement à la qualité de l’air dans les écoles. Nous vous invitons à consulter ces données publiées par le gouvernement au : https://www.quebec.ca/education/prescolaire-primaire-et-secondaire/qualite-air-ecoles.

Voici le portrait de notre centre de services scolaire selon les données recueillies par le ministère de l’Éducation :

Notre Service des ressources matérielles, dès la réception des équipements, a procédé à l’installation et au calibrage de 1 800 lecteurs de CO2, dans des classes et autres locaux d’apprentissage. À ce jour, la totalité des lecteurs de CO2 a été installée par notre équipe.

Semaine du 14 au 18 février 2022 :

  • Nombre d’établissements concernés : 66
  • Nombre total des classes concernées : 1 491

Tableau CO2 : Données provenant du ministère de l’Éducation

 

Nombre de classes

Pourcentage

Concentrations moyennes inférieures à 1 000 ppm

912

61 % 

Concentrations moyennes entre 1 000 et 1 500 ppm

460

31 %

Concentrations moyennes entre 1 500 et 2 000 ppm

111

7 %

Concentrations moyennes supérieures à 2 000 ppm *

8

Moins de 1 % 

  • Rappelons qu’une concentration hebdomadaire moyenne de CO2 sous 1 500 ppm est considérée comme un indice d’une qualité de l’air adéquate. Il est important de préciser que les classes affichant un taux supérieur ne sont pas dangereuses pour la santé de leurs occupants. À titre de rappel, la norme du Règlement sur la santé et la sécurité au travail (RSST) recommande une moyenne d’exposition inférieure à 5 000 ppm pour une journée de travail de 8 heures.
  • Des protocoles d’intervention sont mis en place pour permettre au personnel scolaire de faire des interventions plus adaptées, plus graduelles et plus rapides, comme l’ouverture plus ou moins grande ou plus ou moins longue des fenêtres et des portes, et ce, en vue d’améliorer la qualité de l’air et d’éviter des concentrations trop élevées. Un équilibre entre une bonne température et une concentration adéquate de CO2 doit être recherché.
  • Prendre note qu’il est normal que la concentration de CO2 dans un endroit comme une classe varie au cours d’une journée, c’est pourquoi la mesure prise en compte est une moyenne.

Soyez assurés que nous allons poursuivre notre vigilance et le suivi des données de nos établissements. Advenant que des concentrations moyennes quotidiennes de CO2 dépassent régulièrement le seuil fixé de 1 500 ppm, des correctifs seront apportés promptement et différents travaux d’amélioration seront planifiés.  

Rappel

Le ministère de l’Éducation (MEQ) a procédé à l’acquisition de 90 000 lecteurs de dioxyde de carbone (CO2) avec comme objectif qu’ils soient installés dans toutes les classes du Québec, et ce, en vue d’assurer un suivi rigoureux de la qualité de l’air à l’intérieur.

Rappelons que le CO2 est produit naturellement par la respiration humaine et que sa présence dans les locaux scolaires n’occasionne pas d’effets sur la santé. Le CO2 représente toutefois un indicateur de la qualité de la ventilation et un indicateur de confort. Les données sont utilisées pour orienter les travaux d’amélioration de la qualité de l’air dans les établissements scolaires au cours des prochaines années.

Dans le cadre de la gestion de la qualité de l’air dans nos établissements scolaires, il importe de rappeler que nous travaillons avec le MEQ et de pair avec les instances de santé publique. Cette démarche de collaboration avec des experts indépendants en ventilation et en qualité de l’air vise à maintenir des milieux scolaires bien ventilés à long terme.